Lancement du ROADDH

L’idée de la mise en place d’un réseau ouest africain des défenseurs des droits humains remonte à 1998, année de l’adoption de la déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits humains.  En effet l’éclatement des conflits armés et des crises politiques dans les années 90 suite au vent de démocratisation en Afrique de l’ouest a eu pour conséquence d’exacerber les violations des droits de l’homme et de faire des activistes des droits de l’homme la cible prilégiée des régimes encore dictatoriaux.

Les défenseurs des droits de l’homme en premiére ligne de revendication démocratiques et l’instauration d’un Etat de droits respectueux des droits de l’homme se sont vite retrouvés dans la mire des régimes répressifs en place. Plusieurs ont été arrêtés, emprissionnés, torturés et parfois assassinés. Tel fut le cas entre autre de la Guinée, du Togo, de la Sierra Leone, du Liberia etc…(Gare à vous, vous parlez trop , Amnesty International)  Plusieurs consultations régionales et sous régionales ont été organisées en vu de reflechir sur ce besoin de protection et de promotion des droits des défenseurs des droits humains:

  • Atelier de Bingerville en Côte d’Ivoire en juillet 1998
  • Conférence panafricaine des défenseurs des droits humains organisée à Johannesburg, en novembre 1998
  • Et sur le plan international, les Etats généraux des défenseurs des droits humains à Paris.

A la suite de ces différentes consultations, un évènement important va intervenir sur le plan international. En effet, le 9 décembre 1998, à la veille du 50è anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme; l’Assemblée Générale des Nations Unies adopte la résolution 53/144 sur « le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales universellement reconnues » communement appellée Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’homme.

Mais l’action de protection des défenseurs des droits de l’homme en Afrique de l’ouest va réellement prendre corps en 2001 avec le lancement par Amnesty International de la campagne sous régional pour la reconnaissance et la protection des droits des défenseurs des droits de l’homme en Afrique de l’ouest. Cette campagne qui a été effectivement lancée en Avril 2001 à Dakar en présence du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies sur la situation des défenseurs, va recommander la mise en place d’un réseau sous régional et des coalitions nationales pour mieux protéger les défenseurs. La mise en place de ces réseaux sera couronnée en 2005 à Dakar par la formalisation du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des droits Humains.